2 mars 2015

Pour une liberté


Auteur : Mathieu Mériguet
Edition : Ecrire-un-roman.com
Parution : Janvier 2014
Pages : 396 p.
Genre : Thriller

Quentin vit avec sa fiancée en banlieue parisienne. La vie est morose, il est temps de rentrer à la propriété familiale, une vaste bâtisse située dans le sud de la France, perdue dans la forêt. Paul, son frère, veille sur la propriété en attendant le retour de Quentin. Bûcheron de métier, il vit loin de la civilisation, à l’abri de ses dangers. Il est en communion totale avec la nature, qui lui permet de trouver le repos qu’il cherche. Mais Paul se montre mystérieux depuis quelques mois. Il est distant, et les rumeurs courent à son sujet. Au village, tout le monde redoute Paul, cet ermite robuste et solitaire, qui agit avec une obsession grandissante. Mais plus que tout, c’est la propriété qui inquiète, cette immense maison perdue dans les bois, qui porte dans ses murs un lourd passé. Quel mystère cache donc la forêt ? Que va découvrir Quentin une fois sur place ?


Tout d’abord je tiens à remercier Mathieu Mériguet pour sa confiance. J’ai pris beaucoup plaisir à découvrir la plume de cet auteur. Avant tout ne vous fiez pas à la couverture ci celle-ci vous dérange, elle ne met pas forcément le roman en valeur mais pour ma part je le trouve assez agréable, elle illustre à la perfection l’endroit dans lequel nous seront plongé dans le roman et ça a eu le mérite de m’intriguer. Une rapide lecture du résumé m’a vite convaincu quant à cette histoire qui s’annonçait mystérieuse et étonnante. Des secrets, une propriété isolée, une forêt assez étrange… Bref tout ce qui me plaît et il n’en fallut pas plus pour me convaincre de commencer ma lecture. 

Pour faire court, il est question d'un jeune couple. Depuis un certain moment des tensions se font ressentir dans leur couple, de la monotonie, de l'ennuie, de la rancœur, rien ne va plus. Tout deux vivent à Paris mais décident de venir s'installer dans la maison familiale de Quentin, et ainsi rejoindre son frère Paul. Une nouveau vie, un nouveau départ, ils espèrent pouvoir reprendre leur vie en main dans ce cocon familiale mais il semblerait que Paul leur cache un lourd secret. 

Dès les premières pages l'auteur pose les bases de l'histoire, il dresse le décor et il faut avouer que les 100 premières pages pourraient paraître longues car il est beaucoup question de souvenirs, un début assez lent mais pourtant loin d'être ennuyeux. Je me suis laisser plongée dans ces vieux souvenirs et cela m'a permis d'être sur le même pied d'égalité que Quentin. De nombreuses explications viennent ponctuer la lecture du roman lors des premières pages et c'est plutôt plaisant de comprendre le pourquoi du comment, malgré cela l'intrigue en souffre. A de nombreuses fois je me suis demandée quand l’intrigue aller refaire surface. 

L'histoire se met alors doucement en place, et malgré quelques répétitions j'ai continué ma lecture bien trop impatiente de découvrir ce que me réservait cette grande demeure. Le mystère prend vite place, les secrets se font de plus en plus nombreux, et les mensonges aussi, nous ne somme tenus de rien concernant ces deux mystérieux frères et pourtant je sentais que quelque chose se tramait. Un roman très psychologique, de qui doit-on nous méfier ? Pourquoi ces agissements ? Tout un tas de question m'ont torturer l'esprit durant la lecture mais ce n'en fut pas désagréable bien au contraire ! L'ambiance est entraînante et captivante, l'auteur nous embarque facilement dans son roman. 

L'intrigue est très plaisante à suivre et à découvrir mais quelque chose à dérangé ma lecture tout au long du roman. Les dialogues manquent de naturel ce qui est assez dérangeant à vrai dire, mais malgré cela l'auteur à une plume superbe. Des phrases magnifiquement structurées, des descriptions qui nous captivent, l'auteur sait manier sa plume et il le fait à merveille. 

En ce qui concerne les personnages, j'en ferais une généralité : tous sont détestables. Je n'ai pas su m'attacher à un seul d'eux, alors certes, certains pourraient trouver cela dérangeant mais personnellement j'ai trouvé cela intéressant (bizarre hein?) et cela ne m'a pas arrêté un instant pour continuer cette lecture. Mais je dirais quand même que Quentin est le pire personnage que j'ai pu autant haïr dans un livre, c'est le parfait manipulateur, il est arrogant, infidèle, menteur, fourbe, et je ne vous parle pas de Marina, Caroline, Paul, ou encore son ami. Une petite brochette de personnages tous aussi détestables les uns que les autre que ce soit par leur agissement, leur caractère, leur secret... Mais comme je l'ai dit plus haut, cela a plus eu le don de me projeter dans le roman. 

En bref, je suis très contente d'avoir découvert cet auteur par le biais de ce livre. Mathieu Mériguet a vraiment bien su dresser une atmosphère pesante, et la fin de son roman est vraiment surprenante. Vous l'aurez bien compris j'ai été conquise, c'est un genre que je ne lis habituellement pas et pourtant j'ai particulièrement apprécié ma lecture.

"Que pourrais-je souhaiter d’autre à présent que d’être libre ? Ou peut-être dois-je simplement accepter ma condition de captive ? "
"Souvent, les hommes commettaient l’erreur de me sous-estimer. La plupart ne jurait que par le gabarit, et en oubliait son importance secondaire. Car l’apparence ne servait qu’à susciter un préjugé, et ne révélait pas la nature de l’âme."

-NOTE : 7.5/10-


1 commentaire:

  1. Une bonne intrigue mais les personnages sont difficiles à aimer :)

    RépondreSupprimer